VOTE | 208 fans

#107 : Poussière d'étoile

Annie et Ethan deviennent partenaires pour prendre soin d'un bébé dans le cadre d'un projet de classe. Cette expérience leur fait décrouvrir de nouveaux aspects de leurs personnalités respectives.

Silver et Dixon continuent de se rapprocher. Lors de sa fête de demi-anniversaire qui se déroule au cimetière de Hollywood Forever, Silver fait découvrir à Dixon une toute nouvelle expérience en public. Harry et Debbie sont contraints de faire face au passé de celui-ci lorsque Tracy l'informe qu'elle a engagé un détective privé pour rechercher leur fils, adopté il y a de nombreuses années.

Naomi est désespérée d'intervenir dans la spirale infernale de la drogue dans laquelle se trouve Adrianna. Elle va cependant vite regretter la décision de dernière minute qu'elle a prise.

Ryan fait face au départ de Kelly. Il se rapproche de Brenda.

Popularité


4 - 2 votes

Titre VO
Hollywood Forever

Titre VF
Poussière d'étoile

Première diffusion
07.10.2008

Première diffusion en France
17.10.2009

Vidéos

Trailer

Trailer

  

Trailer#2

Trailer#2

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 17.10.2009 à 00:00

Logo de la chaîne RTS Un

Suisse (inédit)
Dimanche 11.10.2009 à 00:00

Logo de la chaîne VRAK TV

Québec (inédit)
Mercredi 07.10.2009 à 00:00

Logo de la chaîne The CW

Etats-Unis (inédit)
Mardi 07.10.2008 à 00:00
3.11m

Plus de détails

Réalisation : Norman Buckley
Scénario : Caprice Crane


Guests :

Brandon Vayda Mike
Melinda Sward Jacqueline
Charlene Amoia Miss Wells

 

La journée débute avec l'arrivée d'une nouvelle étudiante au sein de West Bev. La nouvelle, Kimberly McInthyre, est présentée par le principal pendant le cours de Mr. Matthews. Elle semble être un peu provocatrice et commence directement avec Annie puis avec Mr. Matthews. Dans un autre cours, la prof propose aux élèves une expérience : former des couples dans la classe pour s'occuper d'un bébé avec un certain budget familial et des critères socio-professionnels établis par le professeur.

Silver colle des affiches dans le lycée afin de convier tout le monde à son demi-anniversaire qui aura pour but la projection du film Psychose, en plein air. Dixon trouve cela très étrange. Naomi va parler à sa meilleure amie Adrianna des rumeurs qu'elle entend à propos d'elle et de la drogue, mais Adrianna la dissuade de croire en ces médisances, elle s'organise une sortie shopphing après les cours. Harry et Tracy discutent de leur fils, et celle-ci lui annonce qu'elle veut engager un detctive pour retrouver la trace de son fils. A l'audition pour la publicité, alors qu'Annie est en train d'auditionner, Adrianna s'entraîne dans les toilettes et à l'air d'avoir du mal à se concentrer, elle se met alors à sniffer de la cocaïne.

GENERIQUE

Au peach pit, Naomi rejoint Ethan et Annie qui sont avec la poupée qui fait office de bébé pour le projet donnée en classe.

Naomi : « Ca fait à peine quelques jours qu'on a rompu et tu as déjà
un bébé avec quelqu'un d'autre, c'est impressionnant »

Elle les laisse en leur disant qu'elle est passer à autre chose, et s'en va voir Adrianna. Annie fait part à Ethan de son hypothèse sur le fait qu'ils se remettront ensemble avec Naomi, mais ce dernier lui confie qu'il en a assez de ces ruptures et que s'en est désormais fini avec son ex. Chez Silver, celle-ci fait partager sa joie d'avoir la maison pour elle seule à Dixon, tandis que celui-ci croit y voir des sous-entendus pour des propositions alléchantes. Elle lui demande d'enlever ses chaussures pour se préparer à une chose incroyable, il commence à se déshabiller, lorsque'il se rend compte que celle-ci veut simplement lui faire une session de films d'horreurs. Harry rentre à la maison, quand il surprend sa mère et sa femme se disputer sur le fait que Tabitha nage dévêtue dans la piscine, devant le jardinier. Harry fait part à sa femme, de l'intention de Tracy d'engager un detective pour retrouver leur fils. Debbie ne veut pas représenter un obstacle à cette recherche, alors elle l'incite courageusement à faire ses recherches et le soutient. Il la remercie, cependant elle se montre beaucoup moins enthousiasme lorsqu'il quitte la pièce.

Alors que Silver semble apprécier le film, elle s'apperçoit que ce n'est pas le cas de Dixon qui s'est endormi. Il est 23h30 quand elle le réveille, il a dépassé son couvre feu et tente de rentrer discrétement chez lui mais Tabitha le surprend. Elle se doute qu'il était avec une fille et veut tous les détails. Debbie qui était morte d'inquiètude, arrive alors. Ses parents tentent de le sermonner, mais le bébé d'Annie n'arrête pas de pleurer. Elle ne le retrouve pas, mais fini par le retrouver dans le coin, en dessous de ses jeans. Debbie fait alors une blague en citant une célèbre phrase du film Dirty Dancing :

« Nobody puts baby on the corner »

Il n'y a malheureusement qu'Harry qui rigole à sa blague. Silver distribue des tracts pour sa soirée projection de film d'horreur au cimetiere, elle invite Mr. Matthews en lui laissant la possibilité de venir accompagné. Afin d'être sûrs que Dixon respecte le couvre feu, ses parents ont décidé de se rendre également à la projection. Ethan et Annie décident de se rendre ensemble à la soirée en prenant leru rôle de parents à coeur, ce qui laisse Silver avec un sourire qui laisse entendre qu'elle pense qu'Annie et Ethan se rapprochent. Kimberly semble perturber le cours de Mr Matthews en parlant avec Annie, il la met alors en retenue. Dans le bureau d'Harry, ce dernier annonce à Tracy sa décision définitive de vouloir engager un detective pour les recherches de leur fils. Tracy lui dit alors qu'elle en a déjà engagé un ce qui énerve Harry qui voulait qu'elle attende son consentement. Elle prend par les sentiments en disant qu'elle attendait ce moment depuis 19 ans, il la réconforte en la prenant dans ses bras, elle se met alors à l'embrasser. Harry la repousse, Tracy repart en s'excusant. Pendant l'heure de retenue, qu'il surveille, Mr Mathews est en train de naviguer sur un site de rencontre. Kimberly se met à lui parler de sa vie privée. Ryan lui que ce ne sont pas ses affaire. Alors qu'il s'absente 30 secondes, Kimberly en profite pour demander à George où est-ce qu'elle pourrait se fournir en drogue.

Naomi rejoint Adrianna à ses casiers en lui reprochant de ne pas l'avoir téléphoné pour annuler leur rendez-vous et pour ne pas lui avoir annoncé qu'elle a eu le rôle. Adrianna lui dit alors qu'elle était tellement heureuse qu'elle est rentrée tout de suite après pour prévenir sa mère, mais Naomi s'oppose en lui disant qu'elle ment car elle y était et ne la pas vu. Elle reconnait dans la trousse à maquillage d'Adrianna, un tube de rouge à lèvre qu'elle utilisait auparavant lorsqu'elle se droguait. Elle tente de l'aider, mais Adrianna ne veut rien entendre. Des policiers avec un chien arrivent alors dans la lycée pour une fouille, Naomi prend le tube des mains d'Adrianna, sous les yeux d'Annie,  pour aller le vider dans les toilettes, mais elle se fait prendre et est arrêté devant tout ses camarades. Mr Matthews fait part de son mécontentement au principal sur le fait d'utiliser ce grand moyen face à de jeunes adolescents mais Harry se fiche de ce que peut penser le professeur.

Ethan et Annie vont chez Adrianna pour lui dire d'aller se dénoncer et d'éviter les ennuis à Naomi qui n'y est pour rien. Adrianna tente de se défendre en disant que ça ne lui appartenait pas, mais Ethan lui dit qu'Annie a tout vu. Chez les Clarks, Charles rentre avec Naomi du comissariat, et trouvent Tracy qui a mis la chambre de sa fille sans dessus dessous dans l'espoir de trouver de la drogue. Elle essaye de lui dire que ce n'était pas à elle, mais ses deux parents pensent qu'elle a voulu attirer l'attention sur le fait qu'elle se sentait seule et touchée par le divorce de ses parents. Elle prend conscience de la gravité de son acte, lorsque son père lui annonce que cette arrestation va être inscrite dans son casier judiciaire.

Adrianna va rendre visite à Naomi pour s'excuser auprès de celle-ci. Naomi tente de convaincre Adrianna de se dénoncer afin de régler tous les problèmes qu'elle lui a causé mais également pour la faire repartir du bon pied en intégrant un centre de desintoxication. Adrianna accepte, ele va se rendre avec Naomi voir un avocat qui l'aidera également. Avant cela, Adrianna veut rentrer chez elle afin d'annoncer la nouvelle à sa mère, qui risque de lui en vouloir. Cependant arrivée chez elle, elle n'arrive pas à lui dire car sa mère est bien trop heureuse que sa fille ait obtenu le rôle, et qu'elles aient failli perdre la maison, mais que grâce à Adrianna, tout est maintenant réglé. Elle n'ose rien annoncer à sa mère.

Au cimetiere pour la projection, Silver fait l'éloge de Johnny Ramone :

« Il est parti de rien, il ne savait pas chanter, il était pas beau
et pourtant c'est devenu une rockstar. Ca c'est un mec cool ! »

Dixon semble avoir fait des efforts pour tenter de s'intérésser à ce que Silver aime, elle lui en est reconnaissante. Mr Matthews arrive au cimetière avec un femme, qu'il a rencontré sur le net et qui semble être légèrement naïve,. Dixon et Silver rencontrent Ethan et Annie, les filles cherchent un emplacement où se poser, tandis que les garçons vont chercher à boire. Annie fait part de son appréhension à Silver en lui disant qu'elle se croirait dans un rencard à 4 et la défend d'embrasser Dixon en sa présence avec Ethan. Harry avoue à sa femme le baiser de Tracy ce qui met Debbie en colère. Elle se met alors à regretter le Kansas.

Alors que Ryan discute avec son amie, Kimberly arrive et interrompt leur conversation. Elle la reconnait comme l'actrice ayant joué dans la pub contre l"herpès. Face à l'avocat, Naomi attend Adrianna. Il la met en face des faits graves que peut entraîner cet acte. Lors de la projection, Dixon semble enfin apprécier les films d'horreur. Ryan s'en va chercher du café, pendant que Navid et son ami sont persuadés que l'amie de leur professeur est l'actrice de la pub contre l'herpès. sur le chemin, Ryan rencontre Kimberly qui lui fait part de sa deception quant à son goût sur les femmes. Ryan pense alors que Kimberly est attiré par lui, et met de suite une barrière entre eux deux. Kimberly lui dit que ce n'est pas le cas. Le bébé d'Annie et Ethan n'arrête pas de pleurer, ce qui gêne la projection ce qui les amuse. Harry laisse Debbie une minute pour aller discretement discuter avec Kimberly. Il s'avère alors qu'elle n'est qu'une façade : Elle fait semblant d'être une élève mais elle est en verité dans la police, afin de déceller le réseau de drogue du lycée. Seul Harry semble être au courant de ce stratège.

Le téléphone d'Ethan sonne, il raccroche. Annie lui dit qu'il peut répondre, mais il dit qu'il préfère l'éteindre car il regarde un film et tente d'endormir un bébé. C'est Naomi qui l'appelle et qui tombe directement sur le répondeur. Annie et Ethan se mettent d'accord sur le fait qu'il ne s'agisse pas d'un rencard malgré que ça y ressemble. Ils sont sur le point de l'embrasser quand ils sont coupés par un moment effrayant du film qui surprend et fait crier tout le monde, ce qui les arrête avant même de s'être embrasser. Dixon et Silver débarquent et leur demandent s'ils ont eux aussi été effrayés. Naomi appelle son amie, elle tombe sur son répondeur et lui faire part de sa colère sur le fait qu'elle l'ait trahi en n'étant pas venu pour annoncer la vérité à l'avocat :

« Comment t'as pu me faire ça à moi ? T'étais la seule personne sur qui je croyais pouvoir compter, la seule en qui j'avais confiance, la seule Adrianna ! Et la tu prends même pas la peine de répondre quand je te téléphone. Heureusement que t'es là, merci beaucoup. Notre amitié tu peux lui dire adieu, j'espère que c'est clair dans ta tête, tu es morte pour moi »

En même temps, on voit le téléphone d'Adrianna que cette derniere tient entre les mains, étant completement insconciente sur le sol : Elle fait une overdose.

 

FIN

Harry entre dans la classe.

Harry : Mr. Matthews ? Voici Kimberly McIntyre. Elle a été transférée ici,
elle commence aujourd'hui. Accueillez-la comme il se doit.

Ryan : Merci, Harry. Bienvenue à West Beverly. Tu peux t'asseoir juste là.

Kimberly : OK.

Annie : C'était moi la nouvelle il y a pas longtemps, donc je sais ce que ça fait.

Kimberly : Tu ne devais pas être très bonne puisque maintenant, c'est moi qui ai ce job.

Ryan : Sympa. Tu veux nous parler un peu de toi, Kimberly ?

Kimberly : Pourquoi je ne répèterais pas ce que l'ancienne nouvelle a dit sur elle, tout en l'améliorant.

Ryan : Ça va être dur, l'ancienne nouvelle vient du Kansas, et ça va être dur de faire mieux que ça.

Annie : Kansas en force.

Kimberly : D'accord... OK. Donc je vais me présenter sans avoir l'air ridicule.

Ryan : Ne t'inquiète pas, tout le monde dans cette classe a vécu le ridicule.

Kimberly : Je suis Kim. Je suis de Las Vegas. Je fais du 39 en chaussures. J'ai 3 piercings mais je dirai pas où. Et j'aime les Tacos.

Ryan : Super, j'aime aussi les Tacos. Bienvenue.

Kimberly : Des piercings ?

Ryan : Passons.

 

Prof : Ça a toujours été une de mes expériences préférées. Vous serez en couple, tous avec des milieux socio-économiques différents. À la fin de l'expérience, vous prendrez soin de votre bébé comme un vrai et vous devrez aussi gérer le budget
familial qu'on vous imposera.

Mike : C'est le travail de la femme. Je veux dire, peu importe avec qui je serai, je préfère prévenir.

Prof : Mike, tu seras avec Navid.

Mike et Navid : Quoi ?

Prof : C'est ça. Vous êtes gays et Navid est celui qui ramène l'argent à la maison.

Mike : J'ai toujours préféré les blondes. Avec des seins.

Prof : Annie et Ethan, vous êtes mariés. Annie travaille. Ethan est père au foyer.

Ethan : Est-ce que j'ai un passe-temps ?

Prof : Ton passe-temps, c'est ton bébé. Votre objectif. Prendre soin de votre bébé. Il doit être nourri, faire son rot, être bercé et changé 24h sur 24. Si vous portez mal le bébé, que vous ne supportez pas sa tête ou que vous le secouez. Ça sera enregistré et vous aurez échoué.

 

Dixon : Demi-anniversaire ?

Silver : C'est 6 mois entre deux anniversaires. Tu sais quand tu es gamin et que tu dis, "j'ai 4 ans et 3/4" ou "j'ai 5 ans et demi" ? C'est comme si le moindre petit mois était super important, et à un moment, tu arrêtes de compter ce petit demi. Pas moi. Je célèbre toujours mes demis.

Dixon : Tu es vraiment étrange.

Silver : Je suis une fille étrange qui va avoir le meilleur demi anniversaire. Allez... Psychose dans un cimetière ? Ça va être parfait. OK, dis-moi que tu connais Hitchcock.

Dixon : Je ne suis pas très film d'horreur.

Silver : Quoi ? Tu as peur ? T'as peur, t'as peur ?

Dixon : Non, je trouve juste qu'ils sont stupides.

Silver : Parfois c'est ce qui fait leur beauté et c'est juste que tu n'as pas été initié correctement.

Dixon : Peut-être que tu pourrais me remettre sur le droit chemin.

Silver : Ok.

Annie :  OK, vu que je suis une avocate surchargée, la prof a dit que tu pouvais prendre le bébé pendant les heures de boulot.

Ethan : Non. Tu n'as pas de crèche à ton super boulot ?

Annie : Non. Pas du tout.

Dixon : Donc, euh, comment comment va mon neveu ?


Ethan : Ton neveu est une fille.

Dixon : C'est ce que j'ai dit.

Silver : Je crois que vous avez fait les choses à l'envers. D'abord le rendez-vous, ensuite
le mariage et après le bébé, mais tu sais ce qui marche pour toi.

Annie : Non, moi et Ethan, pas tellement. Il est à Après-Rupture City, moi je prends mes relations au sérieux, et du peu que j'ai vu, pas lui. J'ai besoin d'un mec sérieux,
sur qui je peux compter, tu sais ?

Silver : Je te suis.


Naomi : Salut étrangère.

Adrianna : Quoi de neuf ?

Naomi : Rien. On s'est pas parlées depuis quelques temps. Ça va ?

Adrianna : Assieds-toi.

Naomi : Alors ? Comment va maman chérie ?

Adrianna : Tu sais, une envie mortelle d'être la mère de la prochaine Lohan et me fait payer chaque seconde le fait qu'elle ne le soit pas.

Naomi : Comment tu survis ?

Adrianna : Je vais bien.

Naomi : Ouais... Il y a juste un tas de rumeurs, tu sais ? Je les ai entendues, et je m'en inquiète.

Adrianna : Oui, c'est tout ce que c'est, des rumeurs. Des rumeurs.

Naomi : OK, OK.

Adrianna : Mon seul problème, c'est elle. C'est elle qui a pris ma place au spectacle. C'est elle qui a dit des mensonges à son père le principal. Après l'école, elle auditionne à ma place pour un film. Il faut être tarée, non ?

Naomi : Bizarre.

Adrianna : Peu importe.

Naomi : OK. Je... Tu sais, j'entends des trucs et je sais des trucs. Et je vois que tu mets des gouttes dans tes yeux et je...

Adrianna : OK, on appelle ça une "allergie", Naomi. On pourrait éviter de me condamner directement ? Sérieusement je vais bien. Parlons un peu de toi.

Naomi : Ethan et moi avons rompu. Mes parents divorcent. Mon monde n'est qu'un désastre, et je sais pas, j'ai besoin de ma meilleure amie en ce moment.

Adrianna : Désolée. J'ai juste été occupée à cause des auditions. Je suis là. Je suis toujours là. On pourrait faire quoi après les cours ? Pinkberry et shopping ? Parler de nos parents ? Passer du bon temps. OK, souhaite-moi bonne chance. J'en aurais bien besoin.

Naomi : Bonne chance.

Adrianna : En fait, ça fait un bail mais euh... On échange ?

Naomi : On échange. C'est vrai que ça fait un bail.

Adrianna :  Pour porter chance.

Naomi : Pour porter chance. Maintenant, tu es sûre de réussir.


Tracy : Super, je vais imprimer les invitations, et je vous appelle quand c'est fait. Je pense que ça va être la meilleure collecte de fond qu'on ait fait.

Prof : Je n'en doute pas.

Harry : Je voulais vous remercier toute les deux pour votre aide.

Prof : Merci à vous.

Tracy : On se voit bientôt.

Prof : On se voit bientôt.

Tracy : Harry, puis-je te parler ?

Harry : Oui, vas-y.

Tracy : C'est à propos de notre fils. Je veux dire, tu sais, tu penses à lui ? Voudrais-tu savoir à quoi il ressemble, ce qui l'intéresse ?

Harry : Oui oui, mais... J'essaie juste de pas y penser. J'aimerais savoir comment il va bien...

Tracy : Savoir qu'il va bien n'est pas suffisant pour moi, j'ai donc décidé de faire quelque chose là-dessus.

Harry : C'est-à-dire ?

Tracy : Je veux engager un privé pour le retrouver.


Audition.

Annie : S'il te plaît, ne me tue pas. Je ne suis pas prête à mourir. Je ne suis même pas allée au bal. Je... On ne m'a pas demandée en fait, mais j'ai entendu que Rick Bartley allait me demander et je... C'est Rick Bartley. Vous ne voudriez pas prendre ça à une jeune fille n'est-ce pas ?

Adrianna : Je vous en prie, ne me tuez pas. Je ne suis pas... Je vous en prie, je ne suis pas prête... Je n'ai même pas... Je ne suis même pas allée à... Ok. Merde ! Je vous en prie, ne me tuez pas.

Reeve : C'était super, Annie. Merci d'être venue.

Annie : Merci de m'avoir fait venir.

Reeve : De rien. Vous pouvez y aller.

Annie : OK, partir. Eh, Adrianna.

Reeve : Prête, Adrianna ?

Adrianna : Je suis prête à le faire.


GENERIQUE

  

Au Peach Pit.

Naomi : Salut. Ça fait à peine quelques jours qu'on a rompus, et tu as déjà un bébé avec quelqu'un d'autre ? C'est impressionnant.

Ethan : Oui, c'est juste le projet du cours de Mlle Wells.

Naomi : Vous faites ce projet ? C'est mignon.

Annie : Oui, on est mariés pour notre projet. C'est notre bébé.

Naomi : C'est super pour vous. Je m'en fiche. J'ai tourné la page. Ethan et moi, c'est fini, et il est grandement encouragé à avoir autant de bébés qu'il le veut avec qui que ce soit qu'il veuille. Bon, je vais voir Adrianna. Amusez-vous bien. Profitez de votre petit bébé.

Annie : Et... embarrassant. Ca va ?

Ethan : Oui, le bon vieux temps.

Annie : Tu sais, ce n'est pas comme si vous alliez rester séparés, si ?

Ethan : Si, en fait.

Annie : Oui, eh bien, je suis là depuis six semaines, et vous avez déjà rompu pour vous remettre ensemble trois fois, alors...

Ethan : C'est ça le problème. Je n'en peux plus. On en est passés par là tellement de fois, et ça n'a même pas fait mal cette dernière fois. Je ne veux pas d'une relation où je ne fais que rompre.


Chez Kelly.

Silver : Dans cette pièce. Je peins ce mur en noir.

Dixon : Juste un mur ?

Silver : Oui. Je trouve que ça fait de l'effet.

Dixon : Eh bien, c'est ça l'effet, "j'avais plus de peinture" ?

Silver : Tu sais que le noir est ma couleur préférée.

Dixon : J'aime, mais, et pour Kelly ? Elle ne me semble pas comme une fille "mur peint en noir".

Silver : C'est le charme de la peinture, non ? Tu peux peindre par dessus après.

Dixon : Donc tu restes ici, seule, pendant deux semaines. Tu n'as pas peur de rester seule ?

Silver : Il faut que tu te calmes et... que tu comprennes le caractère génial de la situation. Moi, ta petite amie, a une maison pour elle toute seule.

Dixon : Tu marques un point.

Dixon : Donc ça va carrément devenir la nouvelle maison pour les fêtes.

Silver : Je pense que je vais faire payer l'entrée.

Dixon : Tu vas me faire payer ?

Silver : Tu t'arrangeras autrement.

Dixon : J'aime ta façon de penser.

Silver : Mais, maintenant, tu vas reculer. Enlève tes chaussures et prépare-toi à faire quelque chose que tu n'as jamais fait avant. Dans mes mains, j'ai les trois meilleurs films d'horreur au monde. On va se faire un marathon de films pour les grands, mon pote.

 

Chez les Wilson.
 
Tabitha : Tu as du culot de m'accuser de...

Debbie : J'ai du culot ? Tabitha, vous avez du culot...

Harry : Qu'est-ce qui se passe ?

Tabitha : Harry, c'est ma piscine, et j'y fais ce que je veux quand je veux !

Harry : J'ai loupé quelque chose là ?

Debbie : Ta mère a encore montré sa poitrine au jardinier.

Tabitha : Je n'ai jamais montré ma poitrine à Mauricio. J'aime nager nue. J'aime quand l'eau glisse sur mon cul. Pourquoi je devrais abandonner ?

Harry : Maman, Mauricio vient une fois par semaine. Tu es obligée de nager nue au même moment ?

Tabitha : Harry, ne sois pas si prude. Je vais laisser flotter mon drapeau de folle et il n'y a rien que tu puisses faire contre ça.(Elle part)

Harry : Oui, et parlant de femmes bizarres... Tracy était à l'école aujourd'hui et elle m'a complètement court-circuité...

Debbie : Pour ?

Harry : Pour engager un privé pour trouver notre fils, et elle veut mon approbation.

Debbie : Tu lui as donné ?

Harry : Non. Je veux dire, je ne sais pas comment l'arrêter si elle le veut.

Debbie : Attends, pause. J'ai l'impression que la seule chose qui te retient c'est ma réaction.

Harry : Non, ce n'est pas la seule chose. Enfin, c'est une grande chose. Les enfants, aussi.

Debbie : Tu veux le retrouver, Harry ?

Harry : Oui. Je le veux. J'ai pensé que je pourrais écrire une lettre, prendre contact avec l'agence d'adoption, pour qu'un jour, s'il veut me trouver, ou nous trouver, il puisse.

Debbie : OK, bien, ça a l'air d'être un bon plan.

Harry : Tu es géniale. (Son téléphone sonne) Oui. Demain ? C'est un peu soudain, non ? Je pensais que vous alliez d'abord jeter un œil à l'endroit.


Chez les Tate-Duncan.

Mme Duncan : Je suis ravie que tu sois passée, Naomi. À chaque fois que je te vois, je pense que c'est comme une honte que tu n'essaies pas de devenir actrice comme Ade. T'as tellement le style. Et aussi, je préfère quand tu as les cheveux raides. Beaucoup plus beau.

Naomi : Donc, Adrianna est là ?

Mme Duncan : Elle doit faire la fête. Elle a le rôle.

Naomi : C'est incroyable. Elle doit être ravie.

Mme Duncan : Nous le sommes. Surtout après qu'elle ait foiré ses deux dernières auditions. Il était temps qu'elle mette en place son jeu.

Naomi : Donc, vous n'avez aucune idée d'où elle est ? Je veux dire, j'étais censée la voir aujourd'hui, après l'école. Je l'ai appelée plusieurs fois, mais elle n'a pas répondu. Je suis un peu inquiète, alors...

Mme Duncan : Elle était tellement excitée d'avoir le rôle, elle a dû oublié. Oui, elle doit... Faire la fête.


Chez Kelly.

Silver : C'est un hommage à Massacre à la tronçonneuse, et le personnage de capitaine Spalding est une satire, mais en même temps, il est terrifiant. T'arrives à croire que Rob Zombie a mis en scène tout ça ? Dixon, réveille-toi !

Dixon : L'appel vient de l'intérieur de la maison.

Silver : Depuis quand tu dors ?

Dixon : J'en sais rien. J'étais endormi. Il est quelle heure ?

Silver : 23h30.

Dixon : 23h... Mon dieu, je dois y aller. Je dois y aller.

Silver : Heureuse que tu aies aimé les films.

Dixon : Écoute, si je ne veux pas voir un film, qu'est-ce qui t'a fait penser que j'allais rester devant 3 ? Je dois y aller. Je dois y aller.


Chez les Wilson.

Dixon : Grand-mère, tu ne me vois pas. Tu as juste oublié de prendre tes pilules bleues.

Tabitha : Est-ce que tout ton sang s'est enfui de la partie de ton cerveau qui comprend l'heure ?

Dixon : J'étais juste en train de...

Tabitha : Te faufiler. Tu étais avec une fille ? Je veux tout les détails. T'inquiète pas. Je dirai rien à ton père et à ta mère.

Dixon : Merci beaucoup, grand-mère.

Tabitha : Je veux dire, je dirai rien pour la fille. Ils savent que tu n'étais pas ici. Ta mère en était presque à appeler la police.

Debbie : Dixon ! Je suis si en colère contre toi ! Où étais-tu passé ?

Harry : Eh, ta mère paniquait.

Dixon : Silver m'a fait regarder plein de films d'horreur pourris et je me suis endormi ! Je suis désolé. Je faisais rien d'amusant.  Crois-moi.

Harry : Toujours inacceptable. Est-ce que quelqu'un peut faire taire ce bébé, s'il vous plaît ?

Annie : J'essaie !

Tabitha : Harry, calme-toi. Il s'est endormi. C'est pas comme s'il avait passé sa soirée à Tijuana avec deux nanas et une chèvre.

Annie : J'espère vraiment que j'aurai le droit de te citer à mon futur psychiatre.

Debbie : Annie, le bébé.

Annie : Je la trouve pas.

Dixon : Quel parent tu fais !

Harry : Ça ne peut pas recommencer.

Dixon : Ça ne recommencera pas.

Harry : Où étais ton portable ?

Dixon : Il marche plus.

Harry : Dixon.

Dixon : Alors,  c'était où ?

Annie : Dans la salle de bain. Dans le coin. Sous mes jeans.

Debbie : Personne ne met de bébé dans un coin. (* réplique d'un film)

Annie : Bonne nuit.


Au lycée.

Silver : Comment ça va ? Ma sœur vous manque ? Vous avez le blues ?

Ryan : En fait, j'ai commencé à avoir des rencards.

Silver : OK. C'est rapide.

Ryan : Oui, eh bien, tu croyais que je resterais sur le marché pour toujours ?

Silver : Un peu, mais c'est super. Tu devrais emmener une de ces chanceuses au cimetière d'Hollywood ce soir. Ils projettent Psychose.

Ryan : Oui, super. Non, je vais faire ça. Je vais emmener une des chanceuses au cimetière. Je ferai ça. À plus.

Silver : Cool.


Silver : Alors, t'as eu des problèmes avec les parents ?

Dixon : Oui. Il étaient énervés. Tellement énervés qu'ils ont insisté pour venir à Hollywood ce soir, juste pour être sûrs que je respecte le couvre-feu.

Silver : Très bien, écoute... L'autre nuit, j'ai essayé de te montrer quelque chose très important pour moi.

Dixon : Une maison avec des milliers de cadavres, c'est important pour toi ?

Silver : J'ai essayé de partager quelque chose que j'apprécie avec toi.

Dixon : Très bien, très bien. Je suis désolé. Ce n'était pas fait exprès. OK ?

Annie : Eh, attention.

Ethan : Quoi ? Il n'est pas réel.

Annie : J'ai pas envie d'échouer.

Ethan : Montre-moi une seule personne qui a déjà
eu moins d'un B en cours de santé, et... Je n'ai pas besoin de finir cette phrase, car ça n'est jamais arrivé.

Silver : Vous venez ce soir, n'est-ce pas ? Pas seulement car c'est le film le plus génial à montrer dans un cimetière, mais aussi parce qu'il y a la statue de Johnny Ramone, que je meurs d'envie de voir.

Dixon : Oui, moi aussi.

Silver : Tais-toi. Tu te moques de moi. Vous voulez y aller ensemble ou on se rejoint ici ?

Annie : Je... Oui, je suppose qu'on peut y aller tout les deux. En tant que parents, avec le bébé.

Ethan : Oui, oui... Ça semble.. Ça semble être un bon plan. Super. Ça marche. Eh, Wilson, tu attrapes ?

Annie : Eh, non, ne le lance pas. Eh, c'est un bébé.

Ethan : Je sais que c'est un bébé.

 

Ryan : Le concept de l'état totalitaire dans le livre d'Orwell coïncide avec le terme d'aujourd'hui : "Big Brother".

Eleve  : Ça veut dire quoi totalitaire, Mr. Matthews ?

Kimberly : Tu as l'air crevée. Longue nuit ?

Annie : Oui. Très longue.

Kimberly : En voilà une qui sait faire la fête.

Annie : Non en fait, je m'occupais du bébé.

Kimberly : Du bébé ?

Ryan : Kimberly ! Encore une fois. Je t'ennuie ?

Kimberly : J'ai vu le film.

Ryan : Ce n'est pas la même chose, et le jour de l'examen, tu seras interrogée sur le livre, et pas le film. Donc si tu pouvais éviter de me faire perdre mon temps, dans ce cas je pourrais....

Kimberly : Excusez-moi, M. Matthews, je suis ici, et vous êtes là, ça ne le fait pas ?

Ryan : Bonne référence Spicoli, mais tu n'as pas été diplômé en 1982 ?

Kimberly : Merci, je suis ici toute la semaine.

Ryan : Et tu seras ici pour le déjeuner, car tu es collée.

  

Harry et Tracy discutent.

Harry : Debbie et moi avons parlé, et nous avons décidé de lancer les choses là-dessus.

Tracy : Oui.

Harry : Attends, Trace. Je ne suis pas du tout le genre détective privé. On ne traque pas les gens, donc.. On va devoir écrire une lettre à l'agence d'adoption.

Tracy : Oh, oh, Harry. J'ai déjà embauché un détective privé.

Harry : Quoi ? Pourquoi tu as fait ça ?

Tracy : J'ai attendu 22 ans. En plus, j'ai deviné que tu allais venir, alors j'ai pris les devants et je l'ai fait.

Harry : Allez ! Tracy, ce n'est pas le sujet.

Tracy : S'il te plaît, Harry ! Je te connais. Tu veux savoir ce qu'il est devenu. Ça t'a rongé à l'intérieur. Dis-moi si je me trompe.

Harry : En effet, je me sentais mal à propos de ça, mais tu n'aurais jamais dû faire ce que tu as fait.

Tracy : Harry, j'ai compris. Cette nouvelle est choquante pour toi. Mais je fais avec depuis que j'ai 19 ans.

Harry : Oui.. Je suis désolé.

Tracy : Ça fait du bien de te l'entendre dire.

Harry : Ça va aller.

Tracy : Oui... (elle l'embrasse)

Harry : Tracy. Je vais faire comme si ça n'était jamais arrivé.

Tracy : Désolée.


Au lycée.

Kimberly : J'ai entendu dire que la fête était ici.

Ryan : C'est juste, assieds-toi, et sers-toi un verre de : "je me tais durant l'heure qui vient".

Kimberly : Vous le servez en allégé ? Parce que je fais attention à ma ligne.

Ryan : Et ceci clos la conversation de la colle.

George : Je sais que vous aimez ma compagnie, mais ça commence à faire un bail, M. Matthews.

Eleve 2 : Le fait qu'on se soit embrassés en 4ème, me donne envie de me couper la langue.

Kimberly : Vous avez une petite amie ?

Ryan : Ça ne te regarde pas.

Kimberly : Vous êtes gay ? Vous avez l'air gay.

Ryan : Sûrement autant que ton père.

Kimberly : Mon père est mort.

Ryan : Je pense que ton père est aussi mort que je suis gay.

Kimberly : Touché. Oui, bonne chance pour ça.

Ryan : Je commence à comprendre pourquoi tu t'es faite expulsée de ton ancienne école.

George : Vous deux, on dirait ma mère et mon ancien entraîneur de foot. Avant que ça devienne méchant.

Prof : M. Matthews, vous avez une minute ?

Ryan : Oui, en effet. Je m'absente 30 secondes. George, je te donne un dollar si tu te tais. et je t'en donne 2 si tu apprends à lire.

Kimberly : Je sais lire, M. Matthews.

Ryan : Toi, je t'ignore.

Kimberly : Donc. Collés, méchants enfants. Tu as une idée de comment une fille peut se faire inviter à une fête ?


Naomi : Je t'ai attendue hier soir. Je suis contente que tu aies eu le rôle mais pourquoi tu ne m'as pas appelée ?

Adrianna : T'es au courant ? C'est pas énorme ? Je venais chez toi, quand j'ai reçu un appel pour m'annoncer que j'avais le rôle, donc j'ai appelle ma mère. Ensuite je suis rentrée chez moi, pour fêter ça.

Naomi : C'est faux, Adrianna. J'étais chez toi hier soir, tu n'y étais pas. Pourquoi tu me mens ?

Adrianna : Peux-tu une seconde être contente pour moi ?Je vais faire ce film ! On dirait que notre échange de colliers porte-bonheur a marché. Tu peux le reprendre maintenant.

Naomi : Quoi ? Tu te fous de moi ? Vraiment ? Je sais ce qu'il y a dans ce rouge à lèvres, Adrianna.

Adrianna : Et alors ? Qu'est-ce que ça peut te faire ? C'était le tien.

Naomi : En effet. Mais plus maintenant. J'ai testé et je me suis arrêtée. Comme tu étais censée le faire.

Adrianna : Lâche-moi un peu, Naomi.

Naomi : Non, je ne vais pas te lâcher. OK, je suis ton amie. Je peux te paraître chiante ou tout ce que tu veux, mais je tiens à toi. Et je suis inquiète pour toi.

Adrianna : Je vais bien.

Naomi : Non ça ne va pas. Arrête, arrête, ne t'en va pas comme ça. Je peux t'aider, OK ? Je peux t'aider à arrêter, laisse-moi t'aider.

Adrianna : Oh mon dieu. Mon dieu ! Tu as raison. C'est vrai, je consomme de la drogue. Mais c'est pas comme si j'étais accro. Je peux arrêter quand je veux. C'est juste que j'ai subi beaucoup de pression de ma mère, pour avoir ce rôle. J'ai finalement travaillé dur pour avoir ce boulot, et là je vais me faire prendre. Je vais me faire virer de l'école. Je vais perdre le film. Je vais tout perdre. Tout perdre.

Naomi :  Non ! Non, tu ne vas pas tout perdre. Donne-le moi.

Adrianna : Quoi ? Non !

Naomi : Donne-le moi.

Policier : Arrêtez, quoi que vous fassiez !

Harry : Où l'avez-vous trouvée ?

Policier : La coke était dans le rouge à lèvres. On notera tout ça dans le rapport.

Ryan : Qu'est-ce qu'il y a, Harry ? Il n'y a pas meilleur moyen d'arrêter des ados ? C'est un peu abusé, tu ne trouves pas ?

Harry : Je ne veux pas de drogues à l'intérieur du campus.

Ryan : Moi non plus. Mais tu avais une chance de gagner la confiance de ces enfants.

Harry : Quoi ? Tu défends les dealeurs ?

Ryan : Tout le monde n'est pas dealeur. Naomi ? S'il te plaît. Ces enfants ont des droits.

Harry : Ils n'ont pas le droit d'amener de la drogue au lycée.

Ryan : On n'est pas en Chine. C'est Beverly Hills. C'est pas sympa, Harry.

Harry : Je ne cherche pas à être sympa. Et je me moque de votre opinion, M. Matthews.

Silver : C'était brutal.

Dixon : Grand moment.

Annie : Ce n'était pas sa drogue, Ethan.

Ethan : Je sais.


Ethan : Allez, Adrianna.

Adrianna : Laissez-moi.

Ethan : Tu l'as vue se faire arrêter ? Ils l'ont coffrée.

Adrianna : Oui, enfin, son père va la sortir de là.

Ethan : Oui, et après, qu'est-ce que son père va lui faire ? Elle va sans doute être exclue de l'école. Peut-être même virée définitivement. Elle ne devrait pas se retrouver dans cette situation, Adrianna. Tu dois y aller et avouer que c'était ta drogue.

Adrianna : Et selon qui ?

Annie : Moi. Je l'ai vue te prendre la drogue.

Adrianna : Eh bien pour votre information, c'est Naomi qui m'a initiée au club C&C.

Annie : Au club C&C  ?

Adrianna : Cocaïne et champagne.

Ethan : Mais elle en est sortie parce qu'elle a compris que c'était stupide.

Annie : Tu ne peux pas la laisser payer à ta place.

Adrianna : Pourquoi tu t'intéresses à Naomi ? Tu t'es déjà pratiquement jetée sur son petit-ami.

Ethan : Ex petit-ami. Et Naomi compte pour elle. Elle compte pour nous deux. Et si elle compte pour toi aussi, tu vas le prouver.


Chez les Clarks.

Naomi : Maman, qu'est-ce que tu fais ?

Tracy : Je fais ce que j'aurais dû faire depuis longtemps. Je me comporte comme ta mère et non pas comme ta sœur ou ton amie.

Naomi : Tu plaisantes ? Papa, elle est en train de fouiller ma chambre !

Charles : Si je n'avais pas payé ta caution, je serais en train de l'aider.

Naomi : Super. Écoutez ! Il n'y a pas de drogue ici. Je me drogue pas !

Tracy : Tu as juste été prise en flagrant délit.

Naomi : Je t'en prie, Maman. Tu sais que je me drogue pas. C'est quoi ça ?

Tracy : Non, je sais que tu as essayé avec Adrianna il y a plus d'un an. Ce que je ne sais pas, c'est si le départ de ton père t'a fait replonger.

Charles : Merci, Tracy. On pourrait pas baisser les armes et régler notre problème du moment ?

Tracy : C'est ça le problème, Charles. Tu ne crois pas qu'il y a des conséquences pour ce que tu as fait à cette famille ?

Naomi : OK, stop ! Papa, tu peux réparer ça. Tu peux me sortir de là. Tu ne peux pas le faire disparaître ?

Charles : Je ne pense pas que tu réalises à quel point c'est sérieux. Il y a des chances que je ne le puisse pas. Assieds-toi.

Naomi : Quoi ?

Charles : Assieds-toi. Tu fais ça pour attirer l'attention ?

Naomi : Non.

Charles : Tu fais ça parce que tu penses que tu vas nous remettre ensemble ta mère et moi ?

Naomi : Non.

Charles : Écrire un chèque ne va pas suffire, pas pour ça. Ça va figurer dans ton casier pour toujours. Tu vas devoir passer un dépistage de drogue, aller au tribunal. Écoute si tu veux nous dire quelque chose, tu devrais le faire. Maintenant.


Adrianna : Mon Dieu.

Naomi : Je sais. Regarde ça. J'ai des gros problèmes, Ade.

Adrianna : Je sais. Je suis désolée. Je... Je pensais que ton père pourrait te sortir de là.

Naomi : Ouais. Moi aussi. Apparemment il ne peut pas.

Adrianna : Peut-être qu'il va trouver une solution. Il doit trouver une solution. Écoute, je veux t'aider, mais...

Naomi : Mais quoi, Ade ? Je veux dire, ne le prends pas mal, mais ça devrait être toi. Je ne crois pas que tu réalises à quel point je suis dans la merde, là. Je pourrais aller en prison.

Adrianna : Tu ne vas pas aller en prison.

Naomi : Tu n'en sais rien. Écoute, tu dois leur dire que c'était ta drogue.

Adrianna : Ça va craindre, je suis désolée. Je vais perdre mon film.

Naomi : Non. Tu en auras un autre. OK ? Tu en auras un autre quand tu seras clean. Chérie, tu dois te faire aider. Tu dois vraiment arrêter. Tu dois aller en désintox. C'est peut-être bon pour ta carrière ? Qu'est-ce que tu en sais ?

Adrianna : C'est triste, mais c'est sans doute vrai.

Naomi : Je t'ai couverte, tu dois me couvrir maintenant, OK ?

Naomi : On va au bureau de mon père, pour voir son avocat. Viens avec moi. Il peut peut-être t'aider toi aussi. OK.

Adrianna : Ouais. Ma mère va complètement paniquer. Donne-moi une heure pour lui
expliquer.

Naomi : Bien sûr. Tu nous retrouves là-bas ?

Adrianna : Ouais. On se voit plus tard. Je suis vraiment désolée.

Naomi : On va régler ça, d'accord ?

Adrianna : D'accord.


Chez les Tate-Duncan.

Adrianna : Maman ?

Mme Duncan : Voilà ma star ! Le gâteau est juste symbolique, tu n'as besoin de le manger tu sais... Calories.

Adrianna : Maman, on peut...

Mme Duncan : Tu l'as fait, tu nous as sauvées.

Adrianna : On peut parler ?

Mme Duncan : On était sur le point de perdre la maison.

Adrianna : On allait perdre la maison ?

Mme Duncan : Je ne voulais pas te faire peur ou te mettre la pression, mais oui. J'étais déjà en train d'emballer les affaires ces derniers jours quand tu n'étais pas là. Mais tout va bien maintenant ! Et ça ne va aller qu'en s'arrangeant. Plus grand et plus beau. Car tous nos problèmes sont résolus. Grâce à toi, ma chérie. C'est fou, non ?


A la projection :

Silver : Il ne pouvait pas chanter. Il n'était pas beau. Mais il est quand même devenu un sex symbol et une rock star. C'était un gars cool.

Dixon : C'est lui Johnny Ramone ? Je croyais que c'était Howard Stern.

Silver : Bon d'accord, allez prends-moi en photo avec lui. Viens ici, prends-le comme ça. Ouais ! D'accord.

Dixon : Je veux dire, je suppose qu'ils ont influencé pas mal de groupes qui sont venus après eux. Tu sais, j'ai entendu une reprise de Green Day d'une de leurs chansons.

Silver : Eh bien, tu es un fan des Ramones ?

Dixon : En fait... Tu les aimes bien et je t'aime bien... Alors tu vois, j'ai téléchargé quelques chansons.

Silver : OK, ça c'était vraiment mignon.


Ryan : Je peux juste te dire que j'ai eu une journée horrible mais que tu l'as complètement transformée. Franchement, j'étais un peu nerveux. C'est juste que j'avais entendu des histoires horribles à propos des gens qui se rencontrent sur le net.

Copine : Oh, je le fais tout le temps.

Ryan : Ah oui ?

Copine : Tu es si mignon. J'ai tellement l'habitude des mecs qui ne ressemblent pas à leur photo. Comme... tout le monde !

Ryan : Eh bien, tu es plutôt séduisante. Franchement plus jolie que sur ta photo.

Copine : Vraiment ?

Ryan : Ouais.

Copine : Tu as raison, j'ai besoin de nouveaux portraits.

Ryan : Tu es une actrice ? À L.A. ? C'est rare.

Copine : Vraiment ? Mon Dieu, je trouve qu'il y a des acteurs partout.

Ryan : Euh non, j'étais... j'étais... Oublie. Est-ce que j'aurais pu te voir dans quelque chose ?

Copine : J'étais un cadavre dans les Experts, mais j'avais l'air morte. Donc ce n'est pas un très bon exemple. J'étais dans une publicité. Oh mon Dieu, c'est vraiment super drôle. C'était pour un médicament et je ne savais pas ce que c'était. Je pensais que c'était pour des vitamines ou quelque chose, mais quand ils m'ont dit ce que c'était. D'abord, je ne voulais plus le faire parce que je ne voulais pas qu'on pense que j'ai de l'herpès. Mais finalement je l'ai fait, parce que c'était une pub national et je me disais "peu importe" ! Cha-ching !

Ryan : Et tu as dû faire des recherches pour entrer dans ton personnage ou...

Copine : Qu'est-ce que tu veux dire ?

Ryan : Tu sais, parce que... Tu veux qu'on aille s'asseoir ?

Copine : Ouais !


Silver : C'est bien qu'on soit venus tôt parce qu'on peut trouver une bonne place. Et il y a des fan de Hitchcock. J'ai entendu dire que certains gars s'habillent comme leur mère.

Dixon : Tu ne me verras jamais avec une robe.

Ethan : Mais tu as de si belles jambes.

Dixon : Merci.

Annie : Quoi de neuf, miss demi-anniversaire ?

Ethan : Je vois des gens morts.

Annie : On ne t'a pas ramené de cadeau.

Ethan : On s'est dit que notre présence serait un cadeau suffisant.

Silver : Oui, c'est bon.

Ethan (recevant un sms) : Naomi est tirée d'affaire. Adrianna va admettre que la drogue lui appartenait.

Annie : C'est super. Tu sais, c'est vraiment sympa de ta part de toujours prendre soin de Naomi et de l'aider.

Ethan : Je l'aurais fait pour n'importe qui d'important à mes yeux.

Annie : Ethan Ward... Ne manque jamais de surprendre.

Ethan : Eh, euh, je vais chercher à boire. Quelqu'un veut quelque chose ?

Dixon : Je viens avec toi mec, on y va.

Silver : Merci.

Annie : OK, pourquoi on dirait un double rencard ?

Silver : Relax, ce n'est pas un double rencard. On va s'amuser, ça va être génial.


Silver (voyant Navid et son partenaire arriver) : Quoi de neuf, les mecs ?

Annie : Très mignon le petit couple.

Navid : Très drôle. Joyeux demi-anniversaire.

Silver : Merci.

Mike : Pourquoi ce bébé ne pleure que quand je le tiens ?

Navid : Mec, tu t'es regardé ? Tes cheveux, on dirait une arme médiévale.

Mike : Cette relation ne marche pas. D'accord, prends-le, prends le bébé. Je dois faire une pause.

Navid : Mec, c'est toi l'homme au foyer. Allez, c'est toi mon esclave !

Annie : OK, donc une seule chose. Tu ne peux pas embrasser Dixon tant que Ethan et moi on est là, sinon, je te tuerais.

Silver : Bon, donc on va le faire juste là-bas, couvre-toi juste les yeux. Regarde ailleurs, OK ?


Debbie : Elle t'a embrassé ?

Harry : Oui mais chérie, je veux que tu saches que tout venait d'elle. Je n'ai pas...

Debbie : Harry, mon dieu, elle est encore plus tarée que je ne le pensais.

Harry : Chérie, tu dois comprendre que cette femme a des problèmes.

Debbie : Alors elle va en avoir de plus gros.

Harry : Je savais que tu allais te mettre en colère.

Debbie : J'aimerais juste qu'elle soit
en dehors de nos vies.

Harry : Oui, moi aussi, mais...

Debbie : Elle fait toujours partie de notre vie.

Harry :  Oui.

Debbie : Le Kansas me manque. Mes amis me manquent.

Harry : Je sais. Je sais. Bon, d'accord. Au moins tu n'es pas six pieds sous terre.

Debbie : Elle t'a embrassé ?


Présentateur : OK, tout le monde, on commence le film dès qu'il fait assez sombre.

Copine : Et ils te font mettre tous tes talents à la fin de ton CV, comme si ça comptait. Je veux dire, en un regard, ils savent s'ils vont te donner le job ou pas. Sérieusement, qui ça intéresse que je fasse de la gymnastique ?

Ryan : Tu fais de la gym ?

Copine : Avant. Je peux encore faire des trucs.

Ryan : Ça c'est... Une bonne nouvelle pour tout le monde.

Kimberly : Wow, ça c'est de la bonne nouvelle. Salut, je suis Kim.

Copine : Salut. Je suis Jacqueline.

Kimberly : La petite amie de Ryan ?

Ryan : Non, uh, ce n'est pas ma copine.

Jacqueline : C'est qui ?

Ryan : Euh, c'est une élève très ennuyeuse qui allait partir.

Kimberly : Alors qu'est-ce que tu fais, Jacqueline ?

Jacqueline : Je suis actrice.

Kimberly : À Los Angeles ? Vraiment ? C'est rare.

Jacqueline : Oh mon Dieu, il a dit exactement la même chose. Vous ne saviez pas que L.A c'est la capitale d'Hollywood ?

Kimberly : Oh mon Dieu, je ne savais pas. Bonne chance avec ta carrière. J'ai adoré ta pub sur l'herpès.

Ryan : Merci. Élève charmante. Pop-corn ?

 

Au bureau de l'avocat.

M.Owens, l'avocat : Si elle avoue que la drogue était à elle, ça pourrait aider. Mais il n'y a pas de garantie. Ce que je pense qu'on peut faire...

Naomi : Je comprends, M. Owens, mais, Adrianna va arriver si on lui donne juste quelques minutes.

Charles : Naomi, laisse-le parler s'il te plaît.

M.Owens : Tout ça pour dire que, si ton amie n'avoue pas, et que ça finit sur ton casier, ça sera plus difficile pour toi d'aller à la fac, d'avoir un emploi, et tu pourrais même aller en prison. Qui sera dans ton cas, une prison pour mineures.


A la projection.

Dixon : Joyeux demi-anniversaire.

Silver : Merci. Je t'avais dit que c'était bien.


Jacqueline : Peut-être qu'un jour, je serai dans un film. Qui sera projeté sur le mur d'un mausolée.

Ryan : On ne peut qu'espérer.


Navid : Mec, je te dis que c'est elle. Regarde-la : cheveux blond, les lèvres à la Angelina.


Ryan : Je peux te prendre un café ou...

Jacqueline : Oui, miam.


Au bureau de l'avocat.

M.Owens : Donc, parce que c'est la première fois, et à cause du petit montant, je pourrais t'avoir une probation. Mais ça va être écrit dans ton dossier.

Charles : Comment tu as pu être aussi stupide, Naomi.

Naomi : Je sais que tu es en colère, papa, mais elle arrive. Elle a dit qu'elle serait là. Elle a promis.


Kimberly : Je suis un peu déçue, Matthews. Je veux dire, c'est votre type : stupide et égocentrique ?

Ryan : Non, écoute. C'est vraiment inapproprié.

Kimberly : C'est comme ça que je marche.

Ryan : Écoute, je ne veux rien présumer, là. Mais je suis passé par là avec quelques élèves, avant. Donc si tu as des sentiments pour moi, je suis ton prof, tu es mon élève, je suis beaucoup plus vieux que toi, je veux dire, pas beaucoup.

Kimberly : Mec, relax. Je voulais juste m'assurer que vous n'attrapiez pas sa stupidité, j'ai entendu dire que c'était contagieux. Et j'espère que vous n'avez pas pensé que j'avais le béguin pour vous, parce que ça serait dégueu.

Ryan : Dégueu, exactement.

Kimberly : Ouais. Remettez-vous bien.


Harry : Je reviens, OK ?

Debbie : OK.

Harry : Eh, j'ai besoin de te parler. Votre département a fait une sacrée démonstration aujourd'hui.

Kimberly : On a fait ce qu'on devait faire. J'ai déjà des contacts avec un petit dealer, mais vous savez, nous cherchons le fournisseur.

Harry : Le fournisseur ne va pas s'approcher de l'école après ce qui s'est passé aujourd'hui.

Kimberly : Faux. On a fait ça aujourd'hui pour qu'ils pensent que le coup de filet a déjà eu lieu. Et qu'ils sont en sécurité maintenant. Et Harry, on a déjà parlé de tout ça. Ne prenez plus contact en public avec moi. Laissez la police faire son boulot, et laissez-moi faire le mien.


Ethan : Je me demandais, comment et quand notre bébé a été conçu ?

Annie : Ton père n'a jamais eu cette conversation avec toi ?

Ethan : Je veux dire, comme, dans un pays étranger ou truc du genre.

Annie : Oh, alors on serait comme Brangelina.(Le téléphone d'Ethan sonne) Tu peux le prendre tu sais. C'est pas comme si c'était un rencard.

Ethan : Bah, je sais pas, on regarde un film, on prend soin d'un bébé. Quoi que ça soit, ça peut attendre.

Annie : OK.


Naomi : (messagerie) C'est Ethan. Laissez un message.


Ethan : C'est compliqué. Et tu as raison à propos du fait que ce n'est pas un rencard.

Annie : Ouais, c'est pour ça que j'ai dit que c'était pas un rencard,

Ethan : Ouais... Mais, c'est que... Ça ressemble un peu à un rencard.

Annie : Oui, tu as remarqué ? Mais ça n'en est pas un.

Ethan : Non, ça ne l'est pas. Parce que si c'était un rencard, j'aurais fait ça... (il s'approche pour l'embrasser mais est interrompu par une scène effrayante du film)

Dixon : Mon dieu ! Vous avez vu ça ? Ça m'a foutu la trouille !

Annie : Ouais.

Silver : Tu aurais dû voir ton frère. Quelle mauviette...

Dixon : Eh, mais j'étais pas le seul à avoir sursauté. Et toi Ethan ?

Ethan : J'ai sursauté, mec, je l'ai fait.

Annie : Oui.


Medecin : Pas de pouls. Amène l'épinephrine.

Garçon : Je ne sais pas ce qui s'est passé.

Naomi (au téléphone) : J'arrive pas à croire que tu m'aies fait ça. Tu étais la personne sur laquelle je pouvais compter, que je pouvais croire. C'était toi, Adrianna , c'était toi cette personne. Et tu pourrais au moinsdécrocher ton téléphone. Incroyable ! Cette amitié est finie. Ça s'arrête là. J'espère que tu as compris.

 

FIN

 

*** Mr Matthews' classroom - West Beverly High School - Day

Mr Matthews: But you know, who needs Big Brother when you have faceb-

Principal Wilson: [knocking and coming in] Mr.Matthews? Class,this is kimberly
McIntyre. She's transferring to west beverly, starting today. Please make her feel
at home.

Mr Matthews: Thanks,harry. Uh,welcome to west bev. You can have a seat right there.

Kimberly: Ok.

Annie: Hey, can I just say that I was the new girl up until... right now,so I totally
know how you feel.

Kimberly: Well,I guess you weren't very good at it 'cause now I got the job.

Mr Matthews: That's cute. Uh,you want to tell us a little something about yourself,kimberly?

Kimberly: Well,why don't you just take whatever the old new girl said about herself
and just make it better.

Mr Matthews: Well,that's tough,because the old new girl is from kansas, and it just
doesn't get any better than that.

Annie: There's no place like home.

Kimberly: Right. Okay. so let me just talk about myself without feeling totally awkward.

Mr Matthews: Don't worry,everyone in this class has had their awkward moments.

Kimberly: I'm kim. I'm from las vegas. I wear size eight shoes. I have three piercings,
but I won't say where. And I like tacos.

Mr Matthews: Great,I also like tacos. Welcome to the school.

Kimberly: Any piercings?

Mr Matthews: Moving on.

*** An other classroom


Miss Wells: This has always been one of my favorite experiments. You'll be paired off
into couples, all with different socioeconomic backgrounds. By the end of the
experiment, you'll have taken care of your real care baby and also managed the
family budget that you are each given.

Mike: Uh,that's women's work-- I mean,whoever I get paired up with better recognize.

Miss Wells: Mike, you'll be paired with navid.

Mike & Navid: What?

Miss Wells: That's right. You are a same sex couple, and Navid is the breadwinner.

Mike: Um,I usually go for blondes. With boobs.

Miss Wells: Annie and Ethan, you are married. Annie works. Ethan is a stay-at-home dad.

Ethan: Do I have,like, a hobby?

Miss Wells: Your hobby...is your baby. Your unique wireless I.D. will track your baby
care. The baby must be fed, burped, rocked and diapered around the clock.
If you shake the baby, do not support the baby's head or mishandle it in any way, it
 will register as abused, and you will fail.

*** Hallways


Dixon: Half-birthday?

Silver: Mm-hmm,it's the six month mark between birthdays. You know how when you're a kid and
you're all like,"I'm four and three quarters," or,"I'm five and a half"? It's like
every single milestone is such a big deal, and then at some point, you just stop
counting all those little in-between markers. Yeah, not me. I will always celebrate
my half-birthday.

Dixon: You are a very strange girl.

Silver: Yeah? Well, I'm a strange girl who's gonna have the most rockingest
half-birthday ever. Come on-- psycho at a cemetery? How awesomely perfect. Okay,
tell me you're into Hitchcock.

Dixon: I don't do horror movies.

Silver: Why, are you scared? You scared, you scared?

Dixon: No.I just think they're stupid.

Silver: Ok a) sometimes that's the beauty of them and b), clearly, you just haven't
been initiated properly.

Dixon: Well,uh,maybe you can initiate me the right way.

Silver: Okay.

Annie: [arriving with Ethan] Okay, um, since I am a high-powered attorney,
the teacher says, you can take the baby during business hours.

Ethan: No, don't you have day care at your fancy office?

Annie: No. No,I don'T.

Dixon: So, uh, hey, how's my nephew?

Ethan: Your nephew is a girl.

Dixon: That's what I meant. [He leaves with Ethan].

Silver: um,I think you guys have things in reverse. First, you date, then marriage,
and then a baby, but, you know, whatever works for you.

Annie: No, me and Ethan, not so much. He is in rebound city, plus I take my
relationships seriously, and from what I've seen, clearly he does not. I need a guy
who's dependable, who I can count on, you know?

Silver: I feel you.

***

Naomi: well, hello, stranger.

Adrianna: [putting eye drops in her eyes, faking joy] hey-hey-hey, what's up?

Naomi: Not much. I just haven't really talked to you in a while. How you been?

Adrianna: Sit.

Naomi: So?

Adrianna: So...

Naomi: How's mommy dearest?

Adrianna: You know, desperate to be Dina Lohan and making me suffer for every second
that she's not.

Naomi: How you holding up?

Adrianna: I'm fine.

Naomi: Yeah?

Adrianna: Mhmm.

Naomi: There's just a lot of...talk going around, you know? I hear this talk,
and I worry about you.

Adrianna: Yeah, well, that's all it is, it's talk. Rumors.

Naomi: Good, good.

Adrianna: The only problem I have is her [about Annie]. She's the one who got me
kicked out of the play. She's the one running to principal daddy with lies. Today
after school, she's auditioning against me for a movie. How messed up is that?

Naomi: Weird.

Adrianna: Whatever.

Naomi: Okay. I just... you know, I hear things, and I know things. And I see you
putting eye drops in your eyes,and I.

Adrianna: all right, it's called allergies, Naomi. Can we not do an intervention in
the quad? Seriously, I'm fine. Let's do five minutes on you.

Naomi: Um, Ethan and I broke up. My parents are getting a divorce-- my whole world
is just basically a disaster, and I don't know, I just kind of need my best friend
right now.

Adrianna: I'm sorry. Okay, I've just been really wrapped up in auditions. I'm here.
Always. How about we hang out after school today? Pinkberry and shopping? Ragging
on our parents?

Adrianna & Naomi: Good times!

Adrianna: all right, wish me luck [hugging Naomi]. I need a lot of it.

Naomi: Good luck.

Adrianna: Hey,in fact,it's been, it's been a while, but, um, switch?

Naomi: Switch. It has been a while.

Adrianna: For luck.

Naomi: For luck. Now,you're definitely gonna get it.

*** Outside High school

Mrs Clark: Great,so I'll get the invitations printed, and I'll call you when they're in.
I think it's gonna be the best fund-raiser we've had yet.

A Woman: I have no doubt.

Mr Wilson: I want to thank you both for your help.

Woman: Thank you. I'll see you soon. Talk to you soon. [She leaves].

Mrs Clark: Harry, can I talk to you for a second?

Harry: Sure, yeah.

Mrs Clark: It's about our son. I mean, you know, do you think about him? Do you
wonder what he looks like? What his interests are?

Mr Wilson: Yeah, yeah, but... I'm just trying to figure this all out. I mean,
I'd like to know that he's okay, but...

Mrs Clark: knowing that he's okay isn't good enough for me, so I've decided to do
something about it.

Mr Wilson: Which is?

Mrs Clark: I want to hire a private investigator to find him.

*** Casting audition ***

Annie: Please, please don't kill me. I am so not ready to die yet. I haven't even been to
prom. I. I haven't been asked, actually, but I heard that rick bartley's gonna
ask me, and I...he's...he's rick bartley. You...you wouldn't want to take that away
from a young girl in her prime, now, would you?

*** In the restroom

Adrianna: Please don't kill me. I'm not, um. Please don't kill me, I'm not ready to.
I haven't even. I haven't even gone to. Okay. [Pissed at herself] Damn it! [After
having inhaled a white powder out of her lipstick] Please don't kill me.

*** Annie's audition

Woman: That was great, Annie. Thanks for coming in.

Annie: Thank you for having me.

Woman: Sure. You can go now, Annie.

Annie: Right-- leaving. Hi, Adrianna [Adrianna waves ironically at her].

Woman: Ready. Adrianna?

Adrianna: [smiling and self-confident] I'm ready to rock it!

-== 107 Hollywood Forever ==-

*** Peach Pit ***

Naomi: Hello. We've only just been broken up for a few days, and you already have a
baby with someone else? That's impressive.

Ethan: Yeah, we're just doing a project for miss wells' class.

Naomi: you two are doing that project? That's cute.

Annie: Yes,we are married for the project. This is our baby.

Naomi: How nice for you. I don't care. I've moved on. Ethan and I are over, and he
is more than welcome to have as many babies as he wants with whomever he pleases.
Well, I am off to meet Adrianna. You guys have fun. Enjoy your little baby. Bye-bye.

Annie: And...awkward. You okay?

Ethan: Yeah, good times.

Annie: You know, it's not like you guys are gonna stay broken up, right?

Ethan: No, actually, we are.

Annie: Yeah, well, I've been here six weeks, and you guys have already broken up
and gotten back together three times, so.

Ethan: that's the point. I...I can't do it anymore. We've been through this so many
times, and it didn't even hurt this last time. I don't want to be in a relationship
where I just keep breaking up with the person.

*** At Silver's ***

Silver: In this room. I'm painting this wall black.

Dixon: Just one wall?

Silver: Yeah. I think it makes a statement.

Dixon: Well, what's the statement, I ran out of paint?

Silver: You know black's my favorite color.

Dixon: I like that, but, uh, what about Kelly? She doesn't strike me as a "wall
painted black" kind of girl.

Silver: That's the beauty of paint, right? You can just paint over it later.

Dixon: Man, so you're staying here by yourself for two weeks. You aren't scared to
be here all alone?

Silver: I need you to relax and just...embrace the awesomeness of this situation.
Me, your girlfriend, has a house all to herself.

Dixon: Point taken. So, uh, this is definitely gonna become the new party house.

Silver: I think I'm gonna charge a cover.

Dixon: You gonna charge me?

Silver: You'll work it off.

Dixon: I like the way you think.

Silver: But right now, you're gonna lay back, take off your shoes and get ready for
something you've never done before. In my hands, I have the three greatest horror
movies ever. We're gonna have a major movie marathon, my friend.

*** At the Wilson's ***

Tabitha: You have some nerve accusing me of doing.

Debbie: I have some nerve? Tabitha, you have some nerve.

Mr Wilson: Hey, what's going on?

Tabitha: Harry, it's my pool, and I'm going to do what I want when I want!

Harry: Did I miss a segue way here?

Debbie: Your mother flashed the gardener again.

Tabitha: I never flashed mauricio. I like to swim naked. I like how it feels when
the water glides off my ass. Why should I give that up?

Harry: Mom, Mauricio comes once a week. Do you have to swim naked at that exact time?

Tabitha: Harry, don't be such a prude. I'm letting my freak flag fly, and there's
nothing you can do about it. [She leaves the room].

Debbie: Wow.

Harry: [Laughing] Yeah, and-and speaking of odd women, uh, Tracy was at school today,
and she completely blindsided me about.

Debbie: about?

Harry: About wanting to hire a P.I. to find our birth son, and she wants my okay.

Debbie: Did you give it to her?

Harry: No. I mean, I don't know how I can stop her if she wants to.

Debbie: Just time-out. I get the feeling the only thing holding you back is how you
think I'm gonna react.

Harry: No, that is not the only thing. I mean, that's a big thing, but...the kids, too.

Debbie: Do you want to find him, Harry?

Harry: Yeah. I do. I was thinking that I could write a letter, register with the
adoption agency, and someday, if he wants to find me, or us, he can.

Debbie: Okay, well, I think that sounds like a good plan.

Harry: You...are amazing. [Answering his cell phone] Yeah. Tomorrow? Um, that's kind
of sudden, isn't it? I thought you guys were going to scope the place out first.

*** At Adrianna's ***

Mrs Tate Duncan: I'm so glad you came by, Naomi. Gosh, every time I see you,
I think it's such a shame you're not trying to be actress like ade. You've got such
a look. Although, you know, I prefer when you wear your hair straight. So much
prettier.

Naomi: So, is Adrianna here?

Mrs Tate Duncan: She must be celebrating. She got the movie.

Naomi: That's incredible. She must be so thrilled.

Mrs Tate Duncan: We are. Especially after she botched her last couple auditions.
It's about time she got her act together.

Naomi: So, you don't have any idea where she's at? I mean, I was supposed to meet
her today after school. I called a few times, and she hasn't answered the phone.
I'm a little worried, so, I.

Mrs Tate Duncan: she probably just got so excited about getting the part, she forgot.
Yeah, she's just...she's off celebrating.

*** Somewhere, in a car, Adrianna is doing drugs with some odd friends of her ***

*** At Silver's ***

Silver: It's an homage to the texas chainsaw massacre, and the character of captain
spalding is a total satire, but at the same time, he's terrifying. Can you believe
that rob zombie directed this? Dixon, wake up!

Dixon: The call's coming from inside the house.

Silver: How long have you been sleeping?

Dixon: I don't know. I was asleep. What time is it?

Silver: 11:30.

Dixon: 11:00! My god,I got to. I got to go.

Silver: Glad you enjoyed the movies.

Dixon: Look, if-if I don't want to watch one movie, what makes you think I'm gonna
sit through three? I-I got to go. I got to go.

*** At the Wilson's - Night ***

Dixon: Grandma, you don't see me. You just forgot to take your blue pill.

Tabitha: Did all the blood rush away from the part of your brain that allows you to
tell time?

Dixon: I was just, um...

Tabitha: Sneaking in. Were you with a girl? I want all the deets. Don't worry. I
won't tell your mom and dad.

Dixon: Thank-thank you so much, grandma.

Tabitha: I meant, I won't tell them if you were with a girl. They know you're not here.
Your mother's halfway to calling the police.

Debbie: Dixon!

Tabitha: Oh oh!

Debbie: I am so furious with you! Where have you been?

Harry: Hey, your mother was freaking out.

Dixon: Silver made me watch a bunch of whack-ass horror movies, and I fell asleep!
I'm-I'm sorry. I wasn't doing anything fun. Trust me.

Harry: Still unacceptable. Can somebody shut that baby up, please?

Annie: I'm trying!

Tabitha: Harry, relax. He fell asleep. It's not like he spent the night in Tijuana
with a couple of laker girls and a goat.

Annie: I really hope I get the wording right when I repeat that line to my future
therapist.

Debbie: Annie, the baby.

Annie: I can't find her.

Dixon: Some parent you are.

Harry: Hey, this cannot happen again.

Dixon: It won't.

Harry: Where was your cell phone?

Dixon: It-it died.

Debbie: Dixon.

Dixon: So, uh, where was it?

Annie: In the bathroom...corner. Under my jeans.

Debbie: Nobody puts baby in the corner.

Harry: [Laughing] no.

Dixon: Good night.

*** West Beverly High - Day ***

Silver: Hey, how's it going? Missing my sis? Feeling a little blue?

Mr Matthews: Actually, I, uh, already started dating.

Silver: Okay.That was fast.

Mrs Matthews: Yeah, well, did you think I'd stay on the market forever?

Silver: Kind of, but that's great. You should bring one of the lucky ladies to the
hollywood forever cemetery tonight. They're showing psycho.

Mr Matthews: Yeah, great. No, I'll do that. I'll bring one of the, uh,lucky ladies
to the cemetery. That I will do. See you.

Silver: Cool.

Dixon: Hey.

Silver: Hey. So, did you get in trouble with the rents?

Dixon: Yeah. They're pissed. So pissed that they insisted on going to hollywood
forever tonight just to make sure I make curfew.

Silver: All right, well, look, um, last night I was trying to show you something
important to me.

Dixon: A house of a thousand corpses is important to you?

Silver: I was trying to share something that I like with you.

Dixon: All right, all right. I'm sorry. It wasn't intentional, all right?

Annie: Yo, be careful.

Ethan: It's not real.

Annie: I don't want to fail.

Ethan: Show me one person who's ever gotten lower than a B in health class, and...
I don't even have to finish that sentence, because it has never happened.

Silver: So, you guys are coming tonight, right? Not only is it the most kick-ass
movie ever to show at a cemetery, but they also have a Johnny Ramone tribute statue
that I am dying to see.

Dixon: Yeah, me, too.

Silver: Shut up. You're making fun of me. So, you guys want to ride together, or
just meet there?

Annie: I, uh, yeah, I suppose we could both go, you know, as parents, with the baby
with us.

Ethan: Yeah, yeah. It's, uh, it sounds like a-a plan. Great. Let's do it. Hey,
Wilson, go long.

Annie: Hey, no, don't go long! Hey, it's a baby!

Ethan: I know it's a baby...

*** Mr Matthews class ***

Mr Matthews: So the concept of the totalitarian authority in Orwell's book really
coined the now ever-so-popular term "big brother".

A student: What does totalitarian mean, mr.Matthews?

Kimberly: [To Annie] You look wiped. Late night?

Annie: Yeah. Very.

Kimberly: Someone knows how to party.

Annie: No, I was actually on baby duty.

Kimberly: Baby duty?

Mr Matthews: Kimberly! Once again. Am I boring you?

Kimberly: I did see the movie.

Mr Matthews: Not the same thing, and the questions on your test will reflect the
book, not the movie. So, if you'd stop wasting my time, I could maybe...

Kimberly: excuse me, mr. Matthews, but if I'm here, and you're here, doesn't
make it.

Mr Matthews: Nice reference, Spicoli, but didn't you graduate in 1982?

Kimberly: Thank you. I'm here all week.

Mr Matthews: And you're going to be here at lunch too,'cause you just got a
detention.

*** Mr Wilson's office

Mr Wilson: So, Debbie and I have talked, and we have decided to go forward with this.

Mrs Clark: Yes!

Mr Wilson: Hold on a second, Trace. I'm-I'm not into the whole P.I.Thing. I mean,
we're not chasing somebody down here, so, you know, we're gonna have to write a
letter to the adoption agency.

Mrs Clark: Whoa, whoa, Harry. I already hired a P.I.

Mr Wilson: What? What the hell did you do that for?

Mrs Clark: Look, I've waited for 22 years. Besides, you know, I just kind of figured
that you'd come around, so I went ahead and did it.

Mr Wilson: Come on! Tracy, that's not what we talked about.

Mrs Clark: You come on, Harry. I know you. You want to know how he's been doing. This
 has been killing you. Tell me I'm wrong.

Mr Wilson: Okay, yeah, I feel bad about the whole thing, but you should not have
done this.

Mrs Clark: Now,look, Harry, I get it. This whole thing is a shock to you, but I've
been dealing with this every day since I was 19.

Mr Wilson: Yeah. I'm sorry about that.

Mrs Clark: It's really nice to finally hear you say that.

Mr Wilson: hey, it's okay. [He hugs her].

Mrs Clark: Yeah. [She kisses him].

Mr Wilson: oka whoa! Tracy. I'm going to pretend that that never happened.

Mrs Clark: Sorry, I'm sorry.

Mr Wilson: Yeah.

*** Mr Matthews class - detention

Kimberly: I hear this is where the party's at.

Mr Matthews: Uh, that's right, so you can sit down and pour yourself a tall glass of
shut up and don't speak for the next hour.

Kimberly: Does that come in diet? 'Cause I'm kind of watching my figure.

Mr Matthews: And that ends the conversation portion of this detention.

George: I know you love my company, but this is getting a little old, Mr Matthews.

A goth student: [To George] The fact that I made out with you in the fifth grade
makes me want to cut my tongue off.

Kimberly: Do you have a girlfriend?

Mr Matthews: That's none of your business.

Kimberly: Are you gay? You seem kind of gay.

Mr Matthews: Yeah, about as gay as your dad.

Kimberly: My dad's dead.

Mr Matthews: Hmm, well, I think your dad's about as dead as I am gay.

Kimberly: Touché. [Mr Matthews makes a sign to ask for silence]. Yeah, good luck
with that.

Mr Matthews: Starting to see why you got kicked out of your last school.

George: You two sound like my mom and my old soccer coach. Before the unpleasantness.

A female teacher: Mr.Matthews, do you have a second?

Mr Matthews: Yeah, I do. I'm stepping out for 30 seconds. George, I'll give you a
dollar if you keep your trap shut, and two if you learn how to read.

Kimberly: I can read, Mr.Matthews.

Mr Matthews: I'm ignoring you. [He leaves the room].

Kimberly: [To George] So. Detention. Bad kids, any idea where a girl can score some
party favors?

*** Hallways

Naomi: I waited for you last night. I'm happy you got the part, but why you didn't
call me?

Adrianna: You heard? Isn't it awesome? I was driving over to see you and then I got
the call that I got the part and so I had to call my mom, and then I had to go home
and celebrate, and it was just...

Naomi: that's not true, Adrianna. I was at your house last night and you weren't
there. Why are you lying to me?

Adrianna: Can you just take one minute and be happy for me? I got the movie! Looks
like our lucky necklace switch worked! I think you can have it back now.

Naomi: What-- wh-wh-wh-whoa, what? Are you kidding me with this? Really? I know this
lipstick container, Adrianna.

Adrianna: Are you kidding me? What do you care? It was yours.

Naomi: It was mine. Not anymore. I experimented and I stopped. Like you supposedly
did.

Adrianna: Give me a break, Naomi.

Naomi: No! No, I won't give you a break. Okay, I'm your friend. And I may come off
as annoying or whatever you think I am, but I care about you. And I'm worried about
you.

Adrianna: I'm fine.

Naomi: You're not fine. And don't, don't, don't walk away from me. I can help you,
okay? I can help you deal with this, but you got to let me.

Adrianna: Oh my god. Oh my god! Okay, you're right. All right, I'm using, but it's,
it's not like I'm addicted. I could stop whenever I want. I'm just like, I'm just under
so much pressure from my mom to get a stupid job. I finally work super hard to get
something and I'm gonna get busted. I'm gonna get kicked out of school. I'm gonna
lose the movie. I'm gonna lose everything!

Naomi:  No! No,you're not. Give it to me.

Adrianna: What? No!

Naomi: Just give it to me.

Police woman: Stop whatever you're doing!

*** Outside high school

Mr Wilson: Where'd you find it?

Police woman: The coke was in the lipstick. We'll cop you on the police report.

Mr Matthews: What the hell, Harry? Isn't there a better way than busting kids? It's
a little extreme, don't you think?

Mr Wilson: I don't want drugs on this campus.

Mr Matthews: And neither do I. But you get one chance to earn these kids' trust.

Mr Wilson: What, are you defending drug dealers?

Mr Matthews: Not everyone is a dealer. Naomi? Please. These kids have rights.

Mr Wilson: They don't have right to bring drugs to school.

Mr Matthews: This isn't China. It's beverly hills, all right? This isn't cool, Harry.

Mr Wilson: Not interested in being cool. Or in your opinion, mr.Matthews.

Silver: That was brutal.

Dixon: Big time.

Annie: Those weren't her drugs, Ethan.

Ethan: I know.

*** In front of Adrianna's house ***

Ethan: Come on, Adrianna.

Adrianna: Leave me alone.

Ethan: Did you see her get busted? They took her down to book her.

Adrianna: Yeah, well, her dad will get her out of it.

Ethan: Yeah, and then what's her dad gonna do to her? She's probably gonna get
suspended no matter what. Maybe even expelled. She shouldn't be in this situation,
Adrianna. You need to step up and admit the drugs were yours.

Adrianna: Says who?

Annie: Says me. I saw her take the drugs from you.

Adrianna: Well, for your information, Naomi's the one that initiated me into the c&c
club.

Annie: C&c club?

Adrianna: Cocaine and champagne.

Ethan: Yeah, but she grew out of it,'cause she realized how stupid it was.

Annie: You can't just let her take the rap for you.

Adrianna: What do you care about Naomi? You're already practically dry-humping her
boyfriend.

Ethan: Ex-boyfriend. And she does care. We both care. Now, if you care about naomi--
you'll prove it.

*** Naomi's room ***

Naomi: Mom, what are you doing?

Mrs Clark: I'm doing what I should have done a long time ago. I'm acting like your
mother instead of your sister or your friend.

Naomi: You kidding me? Dad, she's tearing my room apart!

Mr Clark: If I wasn't bailing you out, I'd be doing it right along with her.

Naomi: Great. You guys! There aren't any drugs here. I don't do drugs!

Mrs Clark: Well, you just got caught red-handed.

Naomi: Come on, mom. You know I don't do drugs. What is this?

Mrs Clark: No, I know that you dabbled with Adrianna over a year ago. What I don't
know is if your father leaving has made you start again.

Mr Clark: That's nice, Tracy. Why don't we just lay off the digs and deal with the
issue here?

Mrs Clark: This is the issue, Charles. You don't think there's consequences for what
you did to this family?

Naomi: Okay, stop! Daddy, you can fix this. You can get me out of this. Can you just
make it go away?

Mr Clark: I don't think you get how serious this is. I may not be able to. Sit down.

Naomi: What?

Mr Clark: Sit down. You're doing this to get attention?

Naomi: No.

Mr Clark: You're doing this 'cause you think you're gonna get your mom and me back
together?

Naomi: No.

Mr Clark: Well, I'm not just gonna be able to write a check-- not for this. This is
gonna go on your permanent record. You're gonna have to be drug-tested, make court
appearances. Listen, if there's anything that you want to tell us, you should. Now.

*** Later

Adrianna: God.

Naomi: I know. Look at this. I'm in a lot of trouble, ade.

Adrianna: I know. I'm sorry. I... I thought your dad would be able to get you out of
it.

Naomi: Yeah. Me, too. Apparently he can't.

Adrianna: Well, maybe he can figure something out. He's got to figure something out.
Look, I-I want to help, but I.

Naomi: but what, ade? I mean, no offense, but this should be you. I don't think
you're grasping how totally screwed I am right now? I could go to jail.

Adrianna: You won't go to jail.

Naomi: You don't know that. Look, I-I need you to tell them that the drugs were yours.
It's gonna suck. I'm sorry.

Adrianna: I'll lose my movie.

Naomi: No. You'll get another one. Okay? You'll get another one when you're clean.
Babe, you got to get help. You really have to stop. You need to go to rehab. Hey,
maybe it could be a good career move? What do you know?

Adrianna: Sadly, that's probably true.

Naomi: Look, I had your back. You've got to have mine now, okay? We're going to my
dad's office to meet with his attorney. Come with me. Maybe he can help you, too.

Adrianna: Okay. Okay, yeah. My mom is totally gonna freak out. Give me an hour or so
to explain everything.

Naomi: Of course. You'll meet us there?

Adrianna: Yeah. I'll see you in a bit. I'm really sorry.

Naomi: We're gonna sort this out, okay?

Adrianna: Okay.

*** At Adrianna's

Adrianna: Mom?

Mrs Tate Duncan: There's my star! This cake is just symbolic-- so I don't want you
eating it or anything. Calories.

Adrianna: Hey, mom, can we, um.

Mrs Tate Duncan: you did it! You saved us.

Adrianna: Could we talk?

Mrs Tate Duncan: We were about to lose the house.

Adrianna: We were gonna lose the house?

Mrs Tate Duncan: Well, I didn't want to frighten you or put pressure on you or
anything, but, yeah. I mean, I've been literally packing the last few days when you
weren't home. But we're good now! And it's only up from here. Bigger and brighter.
'Cause all of our problems are solved. All because of you, baby. It's crazy, right?...

*** Hollywood cemetery ***

Silver:  couldn't sing. Wasn't handsome. But still became a rock star sex symbol.
Now, that was a cool guy.

Dixon: This is Johnny Ramone? Thought it was Howard Stern.

Silver: All right, all right, take my picture with it.
All right, come here. Get him in there.
Yeah!
All right.

Dixon: I mean, I guess they were pretty influential to a lot of bands that came
out after them. You know? I heard a green day cover of one of their songs.

Silver: Well, look at you. You're a ramone fan?

Dixon: Well, you like them and I like you. So, you know, I downloaded a couple songs.

Silver: Okay, that was really cute.

***

Mr Matthews: Can I just say I have had the day from hell, and you have completely
turned that around. Honestly, I was a little nervous. I just, I've heard a lot
of horror stories about people meeting online.

Jacqueline: I do it all the time.

Mr Matthews: Yeah?

Jacqueline: You are so cute. I'm so used to guys not looking like their pictures. Like at all.

Mr Matthews: Well, you are quite attractive yourself. Honestly, prettier than your
pictures.

Jacqueline: Really?

Mr Matthews: Yeah.

Jacqueline: You're right, though. I totally need new headshots.

Mr Matthews: You're an actress? In L.A.? That's rare.

Jacqueline: Really? God, I find there are actors everywhere.

Mr Matthews: Yeah,no,I was,I was...never mind. Um, would I have seen you in anything?

Jacqueline: Well, I was a corpse in csi, but I look all dead, so it's not a very good example.
I was in a commercial. O-m-g! This is the funniest story. So it was for this medicine,
and I didn't know what it was. I thought it was like a vitamin or something, but
then they tell me what it is. And at first I didn't want to do it because I didn't
want everyone to think that I had herpes. But then I just did it, because it was a
national commercial and I was all, "whatever!Cha-ching!".

Mr Matthews: Now, did you have to, uh, do a lot of research to get into character
for that or...

Jacqueline: What do you mean?

Mr Matthews: You know,'cause...'cause...do you want to grab a seat?

Jacqueline: Yeah!

***

Silver: It's good that we got here early,'cause we can scout a good spot. And there are
Hitchcock fanatics. I hear some guys actually dress up like their mothers.

Dixon: Whoa! You would never catch me in a dress.

Ethan: But you have such amazing legs.

Dixon: Thank you.

Annie: What's up, half birthday girl?

Ethan: I see dead people.

Annie: We didn't get you a gift.

Ethan: We figured that our presence was gift enough.

Annie: Yeah.

Silver: It'll do.

Ethan: Naomi's off the hook. Adrianna's gonna admit the drugs were hers.

Annie: That's great. You know, it was, it was really cool of you to still care
enough about Naomi to help her.

Ethan: I'd be there for anybody who was important to me.

Annie: Ethan Ward-- never fails to surprise.

Ethan: Hey, uh, I think I'm gonna get some drinks. Anybody want anything?

Dixon: I-I'll go with you, man.

Ethan: Let's do it.

Dixon: Here you go.

Silver: Thank you.

Annie: Okay, why does this suddenly feel like a double-date?

Silver: Chill, it is not a double date. Okay? We're going to have fun; it's going to
be awesome. [To Navid and Mike] What's up, guys? Very cute couple.

Navid: Funny. Happy half birthday.

Silver: Thank you.

Mike: Why does this baby only cry whenever I'm holding him?

Navid: Dude, have you looked in the mirror? Your hair, it looks like a medieval weapon.

Mike: This relationship is not working. All right,here,take,take the baby. I need a break.

Navid: Dude, you're the caretaker. Come on. You're my bitch. [He leaves].

Annie: Okay, so just one thing. You cannot make out with Dixon while Ethan and I are
sitting there or I will kill you.

Silver: Okay, okay. Well, then, I'm gonna make out with him over there, so just shut
your eyes. Look away, okay?

***

Mrs Wilson: She kissed you?

Mr Wilson: Yeah, but sweetheart, I want you to know that this was all her. I-I didn't...

Mrs Wilson: Harry, oh my god, she's an even bigger nut job than I thought.

Mr Wilson: Sweetheart, you understand that this woman has issues.

Mrs Wilson: Well, she's about to have some even bigger issues.

Mr Wilson: See, I knew you'd be pissed.

Mrs Wilson: I just wish she was out of our lives.

Mr Wilson: Yeah, so do I, but...

Mrs Wilson: She's in our lives.

Mr Wilson: Yeah.

Mrs Wilson: I miss Kansas. I miss my friends.

Mr Wilson: I know. I know. Hey, well...at least you're not six feet under.

Mrs Wilson: She kissed you?

*** Night

A man voice: Okay, everybody, we'll start the movie as soon as it gets dark.

Jacqueline: And so, they make you put all these special talents at the bottom of your résumé,
like it matters. I mean, they take one look at your head shot and decide if they're
gonna hire you or not. Seriously, who cares if I do gymnastics, you know?

Mr Matthews: You do gymnastics?

Jacqueline: I used to. I can still do the splits.

Mr Matthews: Wow, that...that is good news for everybody.

Kimberly: Wow, that is good news. Hi, I'm kim.

Jacqueline: Hi. I'm Jacqueline.

Kimberly: You Ryan's girlfriend?

Mr Matthews: No, uh, she's not my girlfriend.

Jacqueline: Who's this?

Mr Matthews: Uh, this is a student, a very annoying student who was just leaving.

Kimberly: So what do you do, Jacqueline?

Jacqueline: I'm an actress.

Kimberly: In L.A.? Really? That's rare.

Jacqueline: Omg, he said the exact same thing. Don't you guys know L.A. is the
capital of hollywood?

Kimberly: Omg, I didn't know that. Good luck with your career. I loved you in the
herpes commercial.

Jacqueline: Thank you.

Mr Matthews: Charming student. Popcorn?

*** Lawyer's office ***

Mr Owen: If she confesses, if the drugs are hers, it should help, but you know
there's no guarantees. What I think we can do is...

Naomi: I understand, Mr.Owens, but, Adrianna is going to be here if we just give her
a few more minutes.

Mr Clark: Naomi, please let him finish.

Mr Owens: Okay, all that said, if your friend doesn't confess and this ends up on
your record, it is, it's gonna be harder for you to go to college, to get a job, and
you may have to go to jail, which in your case would be a juvenile detention.

*** Hollywood cemetery ***

Dixon: Hey. Happy half birthday.

Silver: Thank you.

Dixon: [scared by the movie] What the--?

Silver: [laughing] Told you it was good.

***

Jacqueline: Maybe one day I'll be in a movie. That's projected on the side of a
mausoleum.

Mr Matthews: One can only hope.

***

Navid: [about Jacqueline] Dude, I'm telling you, that is so her. Look at her-- blond hair, the Angelina
Jolie lips.

***

Mr Matthews: Can I get you a coffee or?

Jacqueline: Yeah, yummy.

***

Mike: It's not her.

Navid: Yes it is.

*** Lawyer's office ***

Mr Owens: So, because it's a first offense, and because of the small amount, I may
be able to get you probation. But it's going to be stuck on her record.

Mr Clark: How could you be so stupid, Naomi?

Naomi: I know you're upset, dad, but she's coming. She said she'd be here. She promised.

*** Hollywood cemetery ***

Kimberly: I'm a little disappointed in you, Matthews. I mean, that's your type--
self-absorbed and stupid?

Mr Matthews: No, listen. That was incredibly inappropriate.

Kimberly: that's how I roll.

Mr Matthews: listen, I don't want to assume anything here, but I've been through
this with students before, so if you're having any kind of feelings. I'm your
teacher, you're my student, and I'm a lot older than you. I mean, I'm not a lot, a lot.

Kimberly: dude, chill. I just didn't want you to catch her stupidity. I hear it's
contagious. And I hope you didn't think I had a crush on you because...gross.

Mr Matthews: Gross, exactly.

Kimberly: Yeah. Get over yourself.

***

Mr Wilson: I am going to be right back, okay?

Mrs Wilson: okay.

Mr Wilson: Hey, I need to talk to you. Your department made quite the scene today.

Kimberly: We did what we had to do. I've already made contact with one of the
smaller dealers, but you know we're after the supplier.

Mr Wilson: The supplier is not going to come anywhere near school after that bust
today.

Kimberly: Wrong. We did this now because then they'll figure the bust already
happened, and now they're safe. And Harry, we've been over this. Don't make contact
in public with me again. Let the precinct do their job and let me do my job.

***

Ethan: I wonder, like, how and when our baby was made, you know?

Annie: Your dad never had that conversation with you?

Ethan: I mean, like, overseas or something.

Annie: Oh,then we'd be like brangelina. [Ethan turned down a call] You can totally
get that. It's not like this is a date or anything.

Ethan: Well, I don't know, we're watching a movie, we have a baby to take care of.
Whoever it was can wait.

Annie: Okay.

***

Naomi listening to Ethan's voicemail: This is Ethan. Leave a message.

***

Ethan: It's complicated. And you're right, you know, about this not being a date.

Annie: Yeah I know, that's why I said it wasn't a date.

Ethan: Yeah, right, I...even though, I mean, it kind of, kind of feels like a date.

Annie: Yeah, I know, right? It's not.

Ethan: No, no, it's not. 'Cause if it was a date. I'd do this.

Dixon: Oh my god. Did you guys see that? Scared the crap out of me.

Silver: Yeah. You should have seen your brother. What a wuss.

Dixon: Hey, but I wasn't the only one who jumped. Did you jumped too?

Ethan: I jumped, man, I jumped.

Annie: Yes. Yeah, you did.

*** Adrianna passing out somewhere, while Naomi is calling her ***

Emergency staff: No pulse. Get the IV.

A guy: I don't know what happened, she was fine.

Naomi: [leaving a message] I cannot believe you did this to me. You were the one person that I thought I could count on, that I could trust. It was you, Adrianna, you were it, and you can't even do so little as pick up your freaking phone! Amazing, way to go. This friendship is over. We're done. I hope you got that.

*** End of episode ***

Kikavu ?

Au total, 52 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

soniamango 
24.07.2020 vers 00h

cartegold 
31.01.2020 vers 09h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

aude35500 
01.03.2019 vers 09h

Kaleydu35 
23.01.2019 vers 21h

lolhawaii 
29.06.2018 vers 11h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Nouvelle Photo du mois

Nouvelle Photo du mois
C'esr la rentrée de  la photo du mois ! Le mois d'août s'est cloturé sur la victoire du couple...

Jessica est compatible avec Wes Brown

Jessica est compatible avec Wes Brown
Cet après-midi à 13h55, vous pourrez découvrir sur M6 un téléfilm inédit avec Jessica Lowndes. Il...

Shenae sur M6

Shenae sur M6
Ce jeudi 13 août, vous pourrez retrouver Shenae Grimes-Beech que M6 dans le téléfilm Mécanique...

Nouveau calendrier !

Nouveau calendrier !
Le calendrier du mois d'août est sorti ! Vous passerez le mois en compagnie de Matt Lanter !...

Soirée Reboot !

Soirée Reboot !
Mercredi 29 juillet, TF1 a décidé de vous offrir en prime time l'intégrale de 90210. Vous pourrez...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 12:03

Un pt'tit clic pour départager les finalistes du concours A Discovery of Witches? Vous pouvez en profiter pour aussi commenter le nouveau design

stella, Hier à 12:07

Les forums du quartier OTH reprend vie. Un nouveau pendu et un nouveau survivor vous attend.

Aloha81, Hier à 16:52

Aloha ! Nouveau Survivor et sondage toujours en cours sur le quartier Magnum P.I. ! Bon week-end à tous !

Luna25, Hier à 19:01

Nouveaux duel, pdm et sondage sur le quartier Legends of Tomorrow !

Luna25, Hier à 19:02

Deux flics joués par Shemar Moore (S.W.A.T./Esprits Criminels) s'affrontent dans le duel, venez les départager

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site